Homme croisé dans le tram T3 entre 2010 et 2011

Aujourd’hui, vous êtes encore dans ma tête, tous les jours. C’était il y a plus d’un an maintenant, entre septembre 10 et janvier 11, un lundi soir, au tram T3. Il partait à 19h59. Je rentrais et j’étais fatiguée, il n’y avait plus de place assise dans le tram, j’étais donc debout au bout du wagon. Je ne sors pas de l’ordinaire, et je ne sais pas si, malgré vos deux ou trois coups d’oeil, vous m’avez remarqué … Je suis petite, plutôt maigre avec des yeux bruns et des cheveux chatains, je portais souvent des collants, c’est la seule chose qui sortais un peu de l’ordinaire chez moi. Je ne sais plus si il y avait du monde, je vous ai aperçue parce que vous ressembliez à un acteur que je connais, je l’avoue. Vous étiez là, à ma droite, appuyé contre la porte. Je ne me souviens plus de vos tenues exacts, plutôt de votre allure décontractée, mais je me souviens entre autre de vos cheveux noirs, et votre barbe. C’est surtout cette barbe qui m’a marquée, curieusement … Vous aviez un visage très touchant, il m’a beaucoup marqué et aujourd’hui je ne saurais encore dire pourquoi. Je ne vous donne même pas d’âge, votre air décontracté vous donne l’air beaucoup plus jeune, 35 ans peut-être … 16 ans de plus que moi donc. Vous êtes descendu à Reconnaissance, et je vous ai regardé vous enfoncer dans la nuit sans rien faire. J’ai pensé à vous quelques jours, avec cette envie de vous parler, de vous demander de poser pour moi, vous prendre en photo sans aucune arrière pensée. J’avais ce besoin de garder votre visage pour moi. Je vous ai recroisé dans ce tram, un lundi soir à nouveau, à 19h précise. Nous nous sommes régulièrement retrouvés face à face, et je n’ai jamais osé vous regarder trop souvent, je regrette maintenant, je ne me souviens même plus de la couleur de vos yeux … ça à duré plusieurs lundi de suite, puis mes horaires on changés, je n’ai pas eu l’occasion de reprendre le tram T3 à 19h, j’espère vous recroiser un jour et avoir le courage de vous parler … C’est arrivé il y a déjà longtemps, mais je garde espoir. J’espère que vous tomberai sur ce message, et surtout, que vous ne m’avez pas oublié.

Répondre

Vous devez vous identifier pour pouvoir répondre à cette annonce.