Dommage

Ca fait deux fois que l’on se croise. La première fois sur le T1 entre Charpennes et Condorcet, tu as arrêté ma route pour me dire “Dommage… Vous êtes belle”. J’ai un lancé un appel Facebook comme une bouteille à la mer pour te retrouver. Plus de 7500 personnes l’ont partagé en moins d’une semaine ! Cherche à Amélie Dufayel. Puis, on se recroise à Hôtel de Ville, je descendais du métro C, tu montais dedans, je voulais t’écrire mon numéro ou mon adresse mail mais le métro a démarré, tu m’as reconnue à ce moment-là. Si tu croises ce message, écris !!!! Deux fois, c’est un peu plus que dommage !

Répondre

Vous devez vous identifier pour pouvoir répondre à cette annonce.