Entre charpennes et saxe, un samedi soir d’aout

J’attendais le métro à Charpennes peu avant 20h puis tu es arrivé. Nos regards se sont croisés furtivement une première fois. Nous sommes montés dans la même rame pour nous trouver quasiment en face l’un de l’autre. Puis ce ne fut que regards volés durant toute la durée du voyage, Notre timidité respective nous faisait tourner la tête chaque fois que nos regards auraient pu se croiser. Petite brune, je portais un jean et une chemise kakie, des converses et un parapluie roses. j’ai du enlever ma veste en jean, prise par un léger coup de chaleur… il me semble que tu avais un pantalon rouille et t-shirt . Je suis descendue à Saxe, regrettant déjà ma timidité. Lorsque j’ai pris l’escalator et me suis retournée une dernière fois pour t’apercevoir, j’ai vu ton regard me chercher . Quel regret!

    Détails

  • Métrobà Saxe — Gambetta.
  • Une rencontre faite le 1 août 2015.
  • Rédigé par une femme pour un homme.
  • Publié le lundi 3 août.

Répondre

Vous devez vous identifier pour pouvoir répondre à cette annonce.