Adieu C11 et ligne D !

Depuis deux ans, peut être trois, nous faisons un bout de C11 ensemble le matin à l’aller. Certains jours c’est le retour, parfois les deux. Le soir tu descends à Cary. Je n’ai jamais échangé avec toi plus que quelques regards. Pourtant retrouver ton visage dans le bus me fait chaque fois quelque chose. Je ne sais pas comment le décrire. C’est rassurant, apaisant. Puis chaque fois, tes longs cheveux ondulés finissent par s’évaporer soit sur Félix Faure, soit dans le métro. Trop irrationnel, je n’ai jamais eu l’idée concrète de te parler. Je profite de ces instants, car bientôt ces moments ne seront plus que des souvenirs…

    Détails

  • Métrodà Saxe — Gambetta.
  • Une rencontre faite le 12 mars 2014.
  • Rédigé par un homme pour une femme.
  • Publié le jeudi 13 mars.

Répondre

Vous devez vous identifier pour pouvoir répondre à cette annonce.