Ce matin du jeudi 17 Décembre…

Ce matin du jeudi 17 Décembre, je suis monté dans le TER en gare de Tarare à 9h04. J’ai posé mon sac, me suis redressé et tes yeux ont absorbés les miens. Le temps s’est alors suspendu, durant le trajet jusqu’à La Part Dieu nos regards n’ont fait que se chercher, des sourires se sont esquissés, j’avais une envie folle de t’aborder mais suis resté tétanisé par la beauté de ton regard, de ton visage. Lorsque nous sommes arrivés en gare de la part dieu, je t’ai laissé passer et me suis retrouvé coincé par deux autres voyageuses aux valises encombrantes. Avant de prendre les escaliers, tu m’as une dernière fois regardé. Je t’ai vu descendre vers le couloir central de la gare et je t’ai perdu. Arrivé à mon tour en bas de ces escaliers, mon coeur battait la chamade, je n’avais qu’une obscession, te retrouver. Je t’ai cherché, suis resté un moment à arpenter ce grand couloir mais en vain. J’ai dû me résoudre à prendre mon train me ramenant à Paris. Depuis je maudis ces valises, ces escaliers, un peu moi même aussi pour mon manque de réactivité. Mais je n’avais jamais connu un tel coup de foudre. Aujourd’hui je ne pense qu’à toi.

J’espère que ces lignes iront jusqu’à toi et qu’elles me permettront de te retrouver.

    Détails

  • Cristalis1à Part-Dieu.
  • Une rencontre faite le 17 décembre 2009.
  • Rédigé par un homme pour une femme.
  • Publié le samedi 19 décembre.

Répondre

Vous devez vous identifier pour pouvoir répondre à cette annonce.