Un trajet envoutant et ce sourire qui m’accompagne encore

Blonde aux yeux très clairs, mince et élégante, toute de noir vêtue. Un peu avant 9h, tu étais déjà dans le C24 en compagnie de ta fille avec laquelle tu bavardais en riant, lorsque j’y suis monté à l’arrêt Battières. Je me suis glissé jusqu’au milieu du bus, dans le ‘soufflet’ car c’était le seul endroit encore un peu préservé du monde, et de ce fait j’étais juste à coté de toi. Peut être de part la proximité, nos regards se sont croisés plusieurs fois durant le trajet jusqu’à Gorge de Loup, pour ma part j’étais subjugué, et sous le charme.

Je t’ai juste aperçue dans le métro D en direction de Saxe, puis nous sommes montés dans la même rame du métro B, en direction de Gerland. Nos regards se sont à nouveau croisés, avec plus de connivence m’a-t-il semblé cette fois. Vos rires égayaient le métro, si morne d’habitude.

Ta fille et toi êtes descendues à Jean Macé, et alors que je te regardais passer le long de la rame, tu m’a regardé, et tu m’as souri, par 2 fois, d’un sourire que j’aimerai voir à nouveau. Ma journée, en tout cas, en est plus joyeuse..

Nos chemin se recroiseront bientôt j’espère, ce qui me donnera l’occasion de ne pas être surpris par la fermeture des portes, et ainsi de te proposer un café…

A bientôt…

    Détails

  • Métrobà Jean Macé.
  • Une rencontre faite le 18 décembre 2012.
  • Rédigé par un homme pour une femme.
  • Publié le mardi 18 décembre.

Répondre

Vous devez vous identifier pour pouvoir répondre à cette annonce.