Vous étiez la belle dame élégante assis seul sur le quai à Cordeliers

Vous étiez la belle dame élégante assis seul sur le quai à Cordeliers à environ 22h30 quand je suis entrée la station avec mon fioul d’Angleterre. Vous avez marqué que je suis immédiatement attiré à vous - la chimie ! Dans la voiture, où vous avez resté debout au centre, vous avez gardé un comportement modeste, même vous étiez conscient j’ai du mal à regarder ailleurs qu’à vous. Mon fioul et moi, au bout de la voiture, ont parlé joyeusement en anglais et français à propos mes vacances d’été à Tignes. C’était seulement quand vous avez lâché le poteau de support à descendre à Charpennes (j’ai continué à Gratte Ciel) je pourrais voir vous ne portez pas une bague d’alliance, comme moi, et – trop tard – mes regrets de n’avoir pas parlé directement à vous m’a inondé comme un raz de marée. Permettre moi à vous offrir dîner. Vous n’avez rien à perdre qu’une soirée à voir si mes instincts sont bons et explorer s’il y a une vraie chimie entre nous deux.

Répondre

Vous devez vous identifier pour pouvoir répondre à cette annonce.