Un regard perçant, sait-on jamais !

Je lisais un 20 minutes lorsque j’ai croisé ton regard qui me fixait, assise en face de moi. Tes grands yeux m’ont vraiment intimidé et je me suis plongé dans ma liseuse en pensant que je me faisais des idées. plusieurs fois ensuite nos iris ont à nouveau partagé des instants, mais timide maladif que je suis je n’ai rien osé te demander, et ai pris mes jambes à mon cou dès l’arrivée du métro à Bellecour…

Si tu te reconnais, avec ton sac en toile ornant le lino du métro à tes pieds, ton legging turquoise et tes cheveux blonds, sait-on jamais…!

    Détails

  • Métrodà Bellecour.
  • Une rencontre faite le 18 novembre 2014.
  • Rédigé par un homme pour une femme.
  • Publié le mercredi 19 novembre.

Répondre

Vous devez vous identifier pour pouvoir répondre à cette annonce.